Cosmographia (Ile de Tatihou)

  • 2015
  • video couleur, son Color video, sound
  • 15 min 05 sec en boucle 15 min 05 sec in loop

(Fr)
Cosmographia initie une série dédiée à l’imaginaire contradictoire de l’île comme lieu de mise à l’écart. Aujourd’hui synonyme d’évasion, de déconnexion du réseau, des autres et des sollicitations, l’île est d’abord un lieu de désolation coupé des hommes. Un petit territoire prison, utilisé comme tel pour mettre à l’écart les indésirables, les « stocker » comme une marchandise plus ou moins dangereuse ou périssable selon les époques. Les îles d’Alcatraz, de Makronissos, de Sainte Hélène, de Tatihou ou encore de Gorée constituent un corpus géographique et symbolique à double sens, entre évasion et enfermement, que David Brognon & Stéphanie Rollin ont décidé de décalquer sur place pour en reprendre toute la mesure à l’échelle 1.

Pendant quatre jours, centimètre par centimètre, les 1,6 kilomètres de circonférence de l’île de Tatihou en Normandie sont reproduits sur papier, mis sous enveloppe et envoyés à Paris chez le commanditaire, pour être rangés, classés, dans un système d’archivage décidé par les artistes. En tout, plus de 2 113 fragments géographiques et pénitentiaires kidnappés avant d’être remis sous scellé dans une implacable étagère en inox.
Décalquer le contour d’une île, c’est imprimer le mouvement des vagues qui battent la plage et la falaise, figer une limite fugace, impossible. Cosmographia est une pièce dont la forme résulte d’un trajet. Trajet des artistes vers ce lieu symbole, trajet de la main qui suit une ligne qui fuit, un cheminement lent à l’heure de l’immédiateté.
Cette première prise d’empreinte de lieux hantés par la mise à l’écart inaugure une performance d’action et de contemplation qui crée du vrai au lieu de chercher la vérité. En s’imposant un pèlerinage plastique sur le tracé de nos symboles honteux, les deux artistes font du mouvement la condition nécessaire de notre rapport au monde. Une série méticuleuse et monumentale qui re-pose le regard du spectateur à un moment où le virtuel nous pousse sans cesse à nous pincer pour prouver notre réalité.

(En)
Cosmographia is the first of a series devoted to the contradictory vision of the island as a place of exclusion. Though now a symbol of getting away, of disconnecting from the grid, from others, from demands, the island is first and foremost a desolate place, cut off from humanity. A small prison territory, used as such to banish undesirables, to “store” them like more or less dangerous or perishable goods, depending on the times. The islands of Alcatraz, Makronissos, St. Helena, Tatihou and Gorée constitute a geographic and symbolic locus with a double meaning, between getaway and confinement, which David Brognon and Stéphanie Rollin have chosen to map, to trace full-scale on site.
For four days, centimetre by centimetre, they reproduced on paper the 1.6-kilometre circumference of Tatihou Island, in Normandy, put the results in envelopes and sent them to the project commissiooner in Paris to be stored and classified in an archiving system of their design. In all, more than 2,113 geographic and carceral fragments abducted before being sealed in an implacable steel shelving unit. To trace the outline of an island is to inscribe the movement of the waves that batter the beaches and cliffs, to fix a fleeting, impossible boundary. Cosmographia is a work shaped by a journey. The artists’ journey toward this symbolic place, the journey of a hand following an elusive line, slow progression in an age of immediacy.
This first “fingerprinting” of places haunted by detention introduces a performance of action and contemplation that creates the true instead of seeking the truth. With their visual pilgrimage along the path of our shameful symbols, the two artists make movement a necessary condition of our relationship to the world. A meticulous and monumental series that refocuses the viewer’s gaze at a time when the virtual is constantly pushing us to pinch ourselves to prove our reality.

http://brognon-rollin.com/files/gimgs/80_1.jpg
http://brognon-rollin.com/files/gimgs/80_2.jpg
http://brognon-rollin.com/files/gimgs/80_3.jpg
http://brognon-rollin.com/files/gimgs/80_4.jpg
http://brognon-rollin.com/files/gimgs/80_5.jpg